California Dreaming… Réalité ou fiction?

California Dreaming… Réalité ou fiction?

Long time mofo’s!!! Long time!!

J’ai décidé de vous partager un esti de beau trip que je me suis payé. À la même date l’an passé, je préparais mes vacances. J’avais besoin de changer d’air! C’est bien beau Montréal. L’envie de voir ailleurs, sortir de ma zone de confort ont pris le dessus. Avec quelques recherches sur les internets, l’idée de faire un roadtrip a gagné mon esprit. Il ne me restait une seule chose à décider: je le fais où?  Plusieurs endroits m’ont traversé l’esprit : la côte est des Amériques, me payer un billet d’avion pour peu importe le pays dans les Europes et les traversés (mais 2 semaines, ce n’est pas assez pour traverser les pays que je voulais faire). Et là, une idée m’est soudainement venu à l’esprit, pourquoi je ne me loue pas un auto et je traverserai pas la Californie! BOOM!!! En dedans de quelques minutes, mon billet d’avion était acheté, l’hôtel était réservé (seulement à Los Angeles et le reste du temps je me disais que j’allais dormir dans la voiture) et l’auto était louée et me voilà prêt à partir. Je me disais que ça allait être fuckin nice, que j’allais me vider l’esprit et que j’allais tripper sur un esti de temps! Mmmmm… Ouin..

Nous avons tous nos raisons pour partir, s’évader. La mienne, je voulais me reconnecter avec moi-même. C’est l’une des raisons pourquoi je suis parti seul! Je ne voulais pas avoir personne dans mes jambes. Je me disais que j’allais faire ce que je veux quand je veux! C’est ce qui est arrivé! J’ai traversé du nord vers le sud, d’est en ouest. C’était insane! Je mangeais ce que je voulais et quand je voulais! J’avais aucune contrainte… Sauf une… Moi!

 

LOS ANGELES

Arrivé dans la soirée à Los Angeles, je suis faitgué! J’ai passé la journée dans les aéroports (Montréal, escale à Dallas (6h!!!!!) et Los Angeles) Je gosse environ 1h avec la compagnie de location de voiture parce qu’elle n’a pas la voiture que j’avais loué (un Honda Crv). Bref, je me ramasse avec un Ford Malibu. Ça commençait bien! Ça c’était ma première journée!! Nice n’est ce pas! Pour la suite des choses, je me disais que ça ne pouvait que s’améliorer. Mon séjour dans la région de Los Angeles a été quand même le fun. J’ai découvert Anaheim, une très jolie banlieue. Les gens sont super sympathiques, souriants, acceuillants. Bien sur que j’ai été voir du sport! J’ai été voir une game de base-ball (les Angels pour les connaisseurs). Pour ceux qui chialent pour le prix de la bouffe et de la bière au Centre Bell, bien vous serez que ça ne coûte moins cher ailleurs (2 hot-dogs, une bière: 25$us… OUCH!!!!). Bien sur que j’ai été à Hollywood! Hollywood… C’est l’attrape touriste de Los Angeles! Une fois que tu as fait le Hollywood Walk of Fame… Ish… J’ai été déçu par Hollywood! Mais, je ne suis pas en Californie pour ça anyway… Par la suite, une petite escapade dans Beverly Hills. Le coin riche de L.A.. C’est très beau. La fameuse Rodeo Drive a dépassé mes attentes. Les boutiques de designers se multipliaient. Bref, c’est un coin pour les amateurs de mode!

 

IMG_0679

 

SAN FRANCISCO

Après avoir passé quelques jours à Los Angeles, je pars vers le nord! Je décide de prendre la direction de Sonoma Valley… Holy FUCK!!! Ce fût un point fort de mon périple. C’était magnifique! Je me promenais et je disais qu’une seule chose : WOW!!! Je trippais solide! Je n’ai pas pu résister, je me suis acheté des bouteilles! Why not peanut! Par la suite, je repars vers la capitale de la Californie,  Sacramento! La ville est très belle. C’est super sympathique. Il y avait beaucoup de vie et on était un mardi soir! Malgré ça, le sentiment de solitude me gagnait de plus en plus. J’ai décidé de quitter pour aller me coucher. Je me disais que j’étais fatigué et bla bla bla… Le lendemain, je me lève, ça va bien et je prends la direction d’Oakland! Oufff… Ceux qui ne savent pas, Oakland est l’une des villes où le taux de criminalités est le plus élevés aux États-Unis. L’architecture est splendide malgré la pauvreté qui y règne! Je n’y reste pas si longtemps, il n’y a pas grand chose qui m’intéressait là-bas sauf le stade de football. En après-midi, je décide d’aller prendre un bain de jeunesses. Je pars en direction de Berkeley pour visiter le campus. Whoa!!! C’est vraiment fou comme campus (ok, c’est le seul que j’ai vu)! Je passe l’après-midi là-bas. Il faut dire que pour le visiter, ça m’a pris l’après-midi. C’était le fun. Après ça, je me suis dit, vu que c’est une ville étudiante , pourquoi ne pas aller prendre « une » bière dans un bar de la place! Je pensais aller là, rencontrer du monde et oublier mon sentiment de solitude qui m’avait regagné. J’ai passé un bon moment… En vérité, je me suis fait friendly avec la barmaid et la gérante du bar. Ça l’aide un peu. Peu importe, j’avais de la difficulté à décrocher. La soirée finie, je pars me coucher un peu chaudaille. Je me lève et là, je pars pour LA ville que la plupart des gens veulent aller quand ils vont en Californie; San Francisco. Ah San Francisco… À première vue, la ville est splendide! L’architecture est unique, les gens sont beaux, les couleurs sont belles, il fait beau, etc… Bref, la ville est vivante… Quand tu restes dans le coin touristique de la ville. Si on sort moindrement des quartiers qui sont mis en valeurs, San Francisco est comme toute les grandes villes du monde. Il y a beaucoup de pauvretés. J’ai jumpé quand j’ai vu que devant un bâtiment de la ville, il y avait une place où les gens se fixent! FUCK!! Il y avait des gens qui les assistaient mais ça m’a traumatisé un peu. 

C’est à ce moment là que j’ai craqué! Je me suis remis en question. J’ai envoyé des textos à ma soeur, à des amis pour juste parler. Le sentiment de solitude s’était emparé de moi, de ma conscience… Je m’ennuyais de mon monde! J’avais envie d’aller prendre une bière avec mes amis, aller voir mes parents, d’être dans mes affaires et revenir à Montréal. Je m’ennuyais. Dude, j’ai appelé ma mère en braillant que je voulais revenir. Je mettais des des statuts Facebook qui n’avaient pas de sens. Quand on est dans notre petit monde, on ne remarque pas assez ce et ceux qui nous entourent. Ça définie qui nous sommes. Je ne veux pas faire la morale à personnes. Il faut en être conscient. J’avais oublié ça! Avec mon emploie du temps, je ne faisais pas attention à ça. Je m’en crissais solide. Je prenais ça pour acquis. Je pensais que je n’avais pas besoin de personnes… FAIL!!!!! Il y a des personnes dans mon entourage qui ne sont pas réellement importantes pour moi. Mais, j’apprends d’eux quand même. Il n’y a que du positif à en tirer de cette expérience là.

 

IMG_0951.JPG

 

LA CÔTE OUEST

Après ce petit moment depress, j’ai décidé de rester et je me disais : Fuck off, enjoy le reste de ton voyage! C’est ce que j’ai fait! Quelle bonne décision! Je pars de San Francisco pour entamer la deuxième semaine de mon voyage. Je décide d’aller longer la côte ouest grâce à la mythique Highway 1. Comment je pourrais décrire mon périple de 5 heures sur cette autoroute… FUCKIN AWESOME! C’est l’un des plus beau paysage que j’ai vu. L’odeur de l’océan, les falaises qui bordent celui-ci… J’étais dans un rêve. Je ne pouvais pas demander mieux! J’étais juste… WOW!!! Il faut comprendre aussi qu’à partir de San Francisco jusqu’à la prochaine ville, ça prend plus ou moins 3-4 heures… Ça m’en a prit 5. J’arrêtais souvent… un peu trop souvent! J’ai continué sur l’autoroute jusqu’à Santa Cruz. Une petite ville qui longe l’océan, c’était très charmant. Tellement, que j’ai vu une fille en train de faire une fellation a un dude dans une voiture (for real)… Je me promène un peu sur le boardwalk et dans les rues. C’était chill! Par la suite, j’ai repris l’autoroute et j’arrête à Monterrey Bay. À ce moment, on est en fin d’après-midi, une légère soif me gagne. Je me promène un peu, il n’y a pas grand chose à faire mise à part se promener sur la rue pour les touristes. On y retrouve restaurants dont un Bubba Gump (je grippais), bars, magasins etc. Je décide d’arrêter dans un resto-bar bien sympathique pas trop attrape touriste. J’écoute le football et je commence prendre des paris avec un couple. C’était bien funny. Je chill là quand je m’aperçoit qui avait un show de musique. C’était nice comme ambiance mais il fallait que je quitte car il me restait quand même pas mal de route à faire pour arriver à la dernière grande ville où je voulais aller : San Diego. Le lendemain, je continue mon périple vers San Diego. J’arrête dans une petite place qui s’appelle Cambria. Ce n’est pas très grand comme endroit. Mais peu importe la dimension géographique de la place, quand tu as une place sur le long du Pacifique… Tu ne chiale pas! Je ne reste pas longtemps. Je continue mon périple jusqu’à une ville que j’avais ignoré l’existence jusqu’à temps que je vois son nom; Santa Barbara. Tous ceux qui ont déjà écouté la télé avec leur grand-mère, ont regardé Santa Barbara! Je réalisais le fantasme de plusieurs grands-mères. Ça me faisait bien rire (ça ne me prend pas grand chose tu vas dire mais bon, on se fait du fun comme on peut). Après Santa Barbara, je voulais me rendre le plus proche possible du sud. Je me suis rendu jusqu’à Long Beach pour y passer la nuit. Le lendemain, j’ai eu droit à un levé de soleil incroyable, un autre « wow ». J’en ai profité pour me promener sur la plage. Là, où les amateurs de jogging se rassemblent… Disons qu’avec ce genre d’endroit, ça donne envie d’en faire aussi… Je passe l’avant midi à me promener sur le long de la plage… C’est quand même pas plate disons le!

 

12196325_10153770496435712_1686936559990306394_n.jpg

SAN DIEGO

Je quittais Long Beach avec une destination en tête, San Diego. Je voulais m’y rendre le plus tôt possible car, à ce moment là, on était mercredi et je repartais le vendredi matin. Bref, je quitte Long Beach en fin de matinée. Je fais une halte à La Jolla. C’est un endroit où la vague est favorable pour le surf… Malheureusement, ce n’était pas le cas lors de cette journée. C’était vraiment plaisant comme endroit. Après avoir observé l’océan, parce que c’est fuckin nice regardé l’océan, je me rendis enfin à San Diego! Rendu là, je me loue un lit dans une auberge de jeunesses. Je rencontrais, pour la première fois, des gens de partout; France, Israël, Suisse, Espagne et j’en passe. À tout hasard, je me suis pointé là lors de la journée du pub crawl (une tournée des bars). Belle façon pour briser la glace avec la ville. On est allé dans un piano bar où l’ambiance était de party. Les musiciens étaient vraiment bons. C’était cool! Après s’avoir réchauffé la fraise, on marcha vers un bar dans lequel on a payé 10$ pour rentrer mais qu’à l’intérieur, l’alcool coûtait seulement 1 cent le verre. WHAT!!! Il y en a  qui se sont gâtés   rendu là. J’étais paqueté raide! Je me demande comment j’ai fait pour rentrer dans ma chambre… Le lendemain matin, c’était ma dernière journée en sol californien. J’étais hangover solide! Je me suis dit, comment mieux passer mon hangover en allant gambader au fameux Zoo de San Diego! Damn… Esti que je ne feelais pas bien! Il faisait fuckin chaud, j’étais complètement déshydraté… Quand, j’ai vu les premiers animaux (des singes), je suis retombé en enfance. Je trippais solide. J’ai un aveu à vous faire… C’est au zoo que j’ai vu les plus belles femmes… Fuck… J’avais un boner steady… C’était toutes des mères mais… Passons à autres choses… à oui, les singes! J’ai passé la matinée et le début de l’après-midi au zoo (il est gros en ta!). Après le zoo, je me suis rendu dans le vieux San Diego. Un bel endroit touristique dans lequel on apprend beaucoup sur la ville. C’était vraiment intéressant! Pour finir San Diego, j’ai retourné dans le downtown et je me suis promené dans le Gaslamp Quarter. C’est le quartier dans lequel j’ai trippé. Anecdote, je rentre dans une boutique Quicksilver par simple curiosité. J’ai passé une heure dans le magasin non pour magasiner mais en jasant avec les personnes qui travaillaient. Hahahaha!!! C’est ça San Diego, une ambiance relaxe et  des gens sympathiques. Je n’ai pas entendu une fois un klaxon. Oui, je suis IN LOVE avec San Diego!

 

 

12112406_10153770490360712_8956029358517058472_n.jpg

 

Ça résume pas mal mon voyage de l’an passé.

Est-ce que ça me dérangerait de refaire le même trip accompagné? Non!  

Est-ce que je repartirais seul? Oui sans hésitation. J’ai beaucoup appris sur moi lors de ce voyage et je sais que je vais apprendre d’autres choses si je repars seul. Mais, j’aimerais que le prochaine soit un autre trip. Peut-être un trip de hiking en Islande? Peut-être jouer au touriste dans les Europes? Je ne sais pas mais il va y en avoir un autre dans les prochains mois, FOR SUR!

*Un merci à Sam d’être aller me mener à l’aéroport et Hugo d’être venu me chercher. C’est bien chill de votre part les boys!

À la prochaine mofo’s

P.S. Toutes les photos, ce sont les miennes. Anyway, vous avez bien remarqué que ce n’est pas du stock de pro.

Publicités