Plus ça va, rien ne change.

Yo tout le monde!

Et bien oui, je suis de retour après un an de pause. J’ai décidé d’arrêter d’écrire par manque d’intérêt. Je ne voulais pas être moralisateur ou bien faire pitié. Je me suis mis à réfléchir au pourquoi de ce blog. Pendant des mois, je me suis poser des questions. Depuis quelques semaines, j’ai trouvé la réponse. C’est aussi simple que ça me fait du bien. Je ne m’ouvre pas beaucoup dans la vie par peur de montrer ma sensibilité et ma vulnérabilité. Mais ce blog me libère de tout ces anxiétés et soucis.

En ce 30 décembre, je vais vous partager tout ce que j’ai vécu pendant cette année dans laquelle il y a beaucoup de changements mais rien n’a réellement changé.

 

        Mon année 2017 a commencé comme 2016 s’est terminé. Je traînais ma blessure qui m’a complètement détruit. Il y a beaucoup de hauts et de bas (surtout des bas). Je me suis fermé. J’ai passé des nuits à pleurer parce que je me trouvais dégueux. C’est simple, tout me faisait chier. Je n’ai jamais été aussi down. J’étais impatient (plus qu’à l’habitude). Je me méprisais. Bref, c’était de la fuckin marde!

 

      Par la suite, j’ai fait l’impensable. J’ai RÉUSSI le mois sans alcool. Ok, le mois de février est le plus court de l’année. Par contre, pour les gens qui me connaissent, ils le savent, j’aime boire. J’aime la bière et peut-être un peu trop! Disons, que j’ai la réputation d’avoir le coude léger, l’ivrogne de service. Disons que lorsque j’ai décidé de faire ce défi, les réactions n’étaient pas très positives. Pourtant, je n’ai pas trouvé ça si difficile. Je ne m’empêchais pas de sortir, d’aller dans des soirées. C’était gratifiant. J’ai perdu du poids. Je dormais bien. Ma concentration était au top. J’étais fuckin bien. Mais bon, je n’ai pas arrêté de boire pour autant.

Vais-je le faire en 2018? Je ne le sais pas. Mais, ce que je retire de l’expérience de 2017, c’est que du positif.  

 

         Après ça, mon retour au travail n’a pas été de tout repos. Vu que mon genou n’était tout à fait guéri, ils ont décidé de m’essayer dans un poste de bureau. L’expérience a durée… 3 jours! Ils ont pris la décision de me remettre dans l’entrepôt. Pourquoi? Je n’ai jamais su pourquoi. Je n’ai rien dit et j’ai fait ce qu’ils m’ont demandé. Je n’ai pas fait de cas. Le temps passe et je travaille, je travaille, je travaille… Ah oui, je travaille. Bien oui, c’est ça le showbizz! Disons que je n’ai pas eu beaucoup de congés. Dans tout ça, j’ai déménagé. J’ai eu un été surréel. Ça n’a pas de sens.

J’étais vidé autant physiquement et émotionnellement. Je voulais partir visiter le Québec mais j’ai fini par choké. À ce moment là, je ne voulais rien savoir d’organiser quoi que ce soit. Bref, j’ai passé 2 semaines à rien foutre parce que je n’avais pas la force de préparer un voyage. Je ressens encore les répercussions de mon été de fou. Je suis fatigué. La motivation n’est plus là. On dirait que je suis revenu à l’état d’esprit dans lequel j’étais au mois de janvier.

Ma vie personnelle va comment dans tout ça? Héééééééé bateau! Ça serait trop long à expliquer! Je pourrais la résumer en un mot : neutre.

Ouin, c’était mon année résumée en quelques mots. Mon but dans tout ça, c’est de m’ouvrir à vous. Pour moi, c’est plus facile écrire que de parler. Ça me fait du bien. Ceci était mon retour sur les blogs. Comme je disais plus haut, je m’en fou si tu le lis ou pas. Like ou pas, comme dirais Eminem « I just don’t give a fuck! »

 

See ya!

Publicités